Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Welcome to my blog

Du cheval dans les oeufs de pâques !

1 Avril 2013 , Rédigé par Thibaut

Ces petits oeufs innoncents ne vous feront pas grossir

Ces petits oeufs innoncents ne vous feront pas grossir

C'est le nouveau scandale alimentaire, tombé il y a quelques heures à peine. Juste après Pâques et sa traditionnelle ruée vers les divers œufs, lapin, cloches et autres formes en chocolat, la Direction générale de l'alimentation vient d'annoncer dans un communiqué officiel que des analyses sur des lots de chocolat saisit dans diverses grandes enseignes de chocolatiers auraient mis en évidence la présence de cheval.

Habituellement, les graisses utilisées par les industriels sont des graisses végétales. Mais dans l'affaire en question, auraient été retrouvées des traces de graisses animales et plus particulièrement de la graisse de cheval. Évidemment, la raison principale à cette utilisation est une question de coûts, le cheval étant plus économique - que ce soit sa viande ou sa graisse - que les matières autorisées par la législation européenne, particulièrement drastique en la matière. Les industriels ont donc cherché à tirer les prix vers le bas, mais peut-on véritablement leur en vouloir ? Dans ce contexte de crise, il est plus important de préserver les emplois que de s'attarder sur des législations trop rigides.

Il semblerait de plus que des lots de graisse aient été mélangés avec des morceaux de viande de cheval. La Direction générale de l'alimentation recommande aux consommateurs d'ouvrir leurs chocolat afin de détecter d'éventuelles traces de viande. Se voulant rassurante, elle affirme également qu'il n'existe aucun risque pour la santé. Mieux encore, la graisse de cheval utilisée serait moins susceptible d'être stockée par l'organisme humain.

Vous pouvez donc vous gaver d’œufs en chocolat : non seulement, il n'existe aucun risque, mais en plus, vous ne prendrez pas de poids. Que demander de plus ? Des lasagnes au cheval ? Non, il ne faut pas exagérer quand même.

N'hésitez pas à commenter cet article, à me rejoindre sur twitter (il y a un petit bouton exprès pour ça en haut à droite) et à partager cet article sur TOUS les réseaux sociaux. Plus on est de fous, plus on est de fous. Et surtout, restez fun !

Partager cet article

Commenter cet article