Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Welcome to my blog

L’imbroglio de la sécurité routière

14 Février 2013 , Rédigé par Thibaut

L’imbroglio de la sécurité routière

Alors que l’on aurait pu penser que les questions de l’éthylotest et de la signalisation des radars automatique étaient réglées, voilà que le nouveau (enfin, le remis en route) Conseil national de la sécurité routière vient de rendre les choses encore plus flous qu’elles ne l’étaient.

L’éthylotest obligatoire…mais pas trop

L’éthylotest, qui avait été rendu obligatoire dans chaque voiture sous peine de sanction par le précédent gouvernement, le Conseil préconise que celui-ci soit effectivement obligatoire dans chaque voiture mais qu’il n’y ait pas de sanction en cas de non-présentation lors d’un contrôle par les forces de l’ordre.

La mesure avait été annoncée en décembre 2011 par François Fillon. Votée avant l’alternance gouvernementale, les sanctions devaient pouvoir tomber dès le 1er juillet avant d’être repoussée au 1er novembre, puis finalement au 1er mars 2013. Le 24 janvier 2013, le ministre de l’intérieur avait annoncé le report du début des sanctions, sans fixer aucune date

Ces reports successifs ont été justifiés principalement par la pénurie d’éthylotests dans la majorité des magasins en vendant et par les sérieuses critiques concernant leur efficacité. Mais très certainement aussi par les doutes du gouvernement sur l’efficacité de cette mesure. En effet, la loi se proposait d’imposer la présentation obligatoire en cas de contrôle d’un éthylotest neuf et non périmé. Ce qui n’aurait pas eu l’effet escompté – à savoir, habituer les gens à tester leur taux d’alcoolémie avant de prendre la route – mais aurait plutôt incité les conducteurs à ne pas les utiliser, sous peine de se retrouver sans aucun test neuf à présenter en cas de contrôle.

Tant que l’éthylotest ne sera pas intégré à la voiture, de façon à empêcher un automobiliste ayant trop bu de démarrer le moteur (pas de conduire malheureusement, si quelqu’un n’ayant pas bu l’aide), l’alcool brisera toujours des centaines de vie par an.

Désormais, si le gouvernement suit les recommandations du Conseil national de la sécurité routière, le texte sera vidé entièrement de sa substance puisqu’il sera obligatoire d’avoir un éthylotest mais aucune sanction ne sera appliquée si le conducteur ne respecte pas cette obligation. C’est totalement contradictoire, rien n’est véritablement obligatoire s’il n’y a aucune sanction possible.

Les radars automatique…le retour en arrière

Sur la question de la signalisation des radars automatique, c’est le retour en arrière qui est préconisé par le Conseil. En effet, depuis quelques mois, la signalisation des radars n’était plus obligatoire et les panneaux avaient été remplacés par des radars pédagogiques.

Si le gouvernement suit cette mesure, on va donc continuer à voir les conducteurs qui ne respectent pas les limitations de vitesse ralentir voire freiner brutalement à proximité des radars automatique, puis accélérer de nouveau juste après.

Quelle solution pour rendre vraiment efficace les radars ?

Pas sur que la solution de supprimer purement et simplement la signalisation soit une vraie solution, cela risque au contraire de provoquer des freinages très brutaux au moment où les conducteurs repéreront les radars et donc des accidents.

Les radars tronçons sont peut être une vraie solution, qui ne sera pas infaillible, mais qui obligera les automobilistes à respecter une limitation de vitesse pendant un certain nombre de kilomètres.

Au final, avec ces décisions et contre décisions, on finit par s’y perdre, ne plus savoir ce qui est obligatoire et ce qui ne l’est pas. Le Conseil préconise de rendre obligatoire l’éthylotest sans aucune force contraignante et on peut espérer que le gouvernement suivra cette voie étant donné l’inutilité totale de cette mesure.

Que ce soit pour alcool au volant ou la vitesse, seule la prise de conscience des conducteurs peut améliorer les choses. Malheureusement, la prise de conscience ne sera jamais globale, complète.

N'hésitez pas à partager cet article ou à le commenter (vous pouvez aussi faire les deux). Vous pouvez également me rejoindre sur twitter afin d'être informé des nouveaux articles. Et surtout, restez critique.

Partager cet article

Commenter cet article